Le projet Prémices "Création d'un atelier de transformation (43)" : la construction du batiment avance!

Ce projet Prémices lançait il y a 27 jours sa campagne de financement solidaire "un toit pour l'emploi" sur MiiMOSA avec un objectif de 12 000€.

Ils ont entrepris leurs travaux mais ont encore besoin de votre soutien pour aider à financer leur bâtiment écologique.

Pour plus d'informations et pour les soutenir, c'est par ici!

Signature de partenariat avec la plateforme de financement MiiMOSA

Le partenariat avec MiiMOSA a été signé dans le cadre de l'appel à projets Prémices pour favoriser l'éclosion de  projets collectif sur le thème de l’alimentation durable.

Il permettra une meilleure synergie entre la création d'entreprises coopératives dans l'alimentation durable et locale d'une part, et leur financement solidaire d'autre part.

 

Le projet Prémices "Création d'un atelier de transformation (43)" lance une campagne de financement sur MiiMOSA

Au fil de l’eau, jardin de Cocagne, association loi 1901 créée en 2012, est un outil  de l’insertion professionnelle. Par le maraîchage biologique, elle facilite le retour à l’emploi de personnes motivées et leur fournit un contrat de travail à temps partiel pour une durée de 6 à 24 mois.

Afin de poursuivre leur utilisé sociale, ils ont aujourd'hui besoin d'un bâtiment aux normes écologiques pour stocker dans de meilleures conditions et moins gaspiller.

Un projet a son article dans la Montagne !

" Le Pôle territorial de coopération économique « Pôle laine » de Saugues a créé il y a quelques mois une filière de culture de légumes de plein champ. C’est toute une filière nouvelle qui s’organise."

C'est ce que titre l'article du 20/06/2020 publié dans la revue de presse "La Montagne" à propos du projet "des légumes locaux dans les cantines locales".

Pour soutenir le projet, c'est par ici!

Projet Restaurant Solidaire Issoire : Une stagiaire qui marque une nouvelle étape

A la suite du déconfinement, une stagiaire a rejoint le projet Restaurant Solidaire Issoire. Elle est étudiante ingénieure en agronomie à VetAgro Sup et va travailler pendant deux mois sur l'étude de faisabilité ; notamment sur la possibilité de récupérer et de valoriser les invendus alimentaires des commerces de l'Agglo Pays d'Issoire. Elle étudiera aussi les modèles de restaurants associatifs déjà existants afin de travailler sur la transférabilité des modèles.